Un repas équilibré même avec des frites !

Les frites sont un véritable péché mignon pour beaucoup d’entre nous. Pourtant, elles ont une très mauvaise réputation… diététique ! Eh oui, plongés dans l’huile pendant plusieurs minutes, ces bâtonnets crousti-fondants de pommes de terre sont assez riches. Mais plutôt que de les bannir de votre alimentation, équilibrez-les avec des aliments moins caloriques…

friteuse

La règle, c’est l’équilibre alimentaire

Pour maintenir son poids de forme durablement, tous les nutritionnistes sont d’accord sur un point : il faut savoir se faire plaisir de temps en temps. La frustration, c’est la porte ouverte au fameux "effet yo-yo" tant redouté des personnes qui ont réussi à perdre du poids au terme d’une cure drastique. Le meilleur moyen d’éviter de reprendre les kilos superflus, c’est donc avant tout de miser sur… l’équilibre ! Cela veut dire qu’on ne bannit rien de son alimentation, mais qu’on régule et qu’on joue astucieusement entre les différentes catégories alimentaires. Trop de lipides à midi ? Je compense le soir en allégeant mon dîner !


Les frites, pas si mauvaises pour la santé

Contrairement aux idées reçues, les frites ne méritent pas toujours la vindicte populaire à laquelle elles font face depuis de nombreuses années. Pourquoi ? D’abord parce qu’elles se composent essentiellement de pommes de terre. Or, ces tubercules sont beaucoup moins caloriques qu’on pourrait le penser et, en plus, elles possèdent le pouvoir d’accélérer la satiété. Donc, on en mange moins. Mais alors, d’où vient la mauvaise réputation de la frite ? De son mode de cuisson, bien sûr ! C’est l’utilisation de l’huile pour friture qui accroît considérablement son profil calorique.

Le choix d’une bonne friteuse, un critère décisif

Pour limiter l’apport calorique de vos frites, choisissez soigneusement votre friteuse. Eh oui, tous les modèles ne se valent pas. En optant pour la friteuse Top Frites, vous bénéficierez de l’expertise belge, ô combien reconnue dans le monde entier. Grâce à son préchauffage rapide et à son thermostat réglable, le modèle permet d’atteindre la température idéale pour saisir les bâtonnets de pommes de terre. Une huile qui n’est pas suffisamment chaude aura en effet tendance à augmenter l’absorption de la graisse et à rendre les frites toutes molles.


Le saviez-vous ?

Les frites absorbent près de 10% de leur poids en huile de friture. Contrairement à la pomme de terre vapeur qui affiche 80 kcal pour 100 g, les frites font, elles, 250 kcal pour 100 g.

Quelle pomme de terre choisir ?

Encore une fois, référons-nous aux maîtres incontestés de la frite… Nos voisins les Belges semblent avoir une petite - voire une grosse - préférence pour la variété Bintje. Mais cette dernière est très vite talonnée par la Manon et l’Agria qui ont les particularités d’être assez farineuses et de bien supporter la cuisson à la friteuse. Si vous ne savez pas comment faire votre choix, vous pouvez aussi vous fier aux indications généralement mentionnées sur les emballages de pommes de terre. Préférez donc les "spécial frites".

Quelle huile végétale privilégier ?

Il faut savoir que les huiles végétales ne possèdent pas toutes les mêmes propriétés. Ainsi, certaines sont de meilleure qualité que d’autres dès lors qu’il s’agit de les chauffer. Cette différence dépend essentiellement de leur richesse en acides gras monoinsaturés (acide oléique) qui ont un impact positif sur notre santé cardio-vasculaire, contrairement aux acides gras saturés que l’on retrouve également dans la graisse animale. Et à ce petit jeu, c’est l’huile de colza qui remporte la médaille puisqu’elle est pauvre en acides gras saturés et qu’elle supporte bien les hautes températures. Au-delà des propriétés intrinsèques, l’huile de friture doit faire l’objet d’une attention de tous les instants, car elle doit rester propre et être régulièrement changée. Certaines friteuses, comme la Top Frites, disposent de systèmes de filtration intégrés qui s’avèrent extrêmement pratiques.

Avec quoi manger des frites ?

Pour celles et ceux qui font attention à leur ligne, il est toujours préférable d’associer les frites à un légume. De cette manière, la quantité de pommes de terre sera divisée par deux mais le plaisir, lui, sera bien au rendez-vous. Ensuite, préférez les accompagner avec un poisson blanc cuit à la vapeur ou en papillote qui sera moins riche qu’une viande rouge ou qu’un poulet rôti. Pour ce qui est du dessert, essayez de limiter les apports lipidiques en sélectionnant un fruit plutôt qu’une crème au chocolat.

Idée de menu équilibré avec des frites

Une envie soudaine de frites ? Voici un exemple de menu à peu près équilibré à déguster sans culpabiliser : 

- entrée : une salade niçoise assaisonnée d’une vinaigrette légère au citron ;

- plat : un dos de cabillaud en papillote avec frites maison et haricots verts persillés ;

- dessert : une faisselle avec un coulis de fruits rouges.

Consommées à raison d’une fois tous les 15 jours environ, les frites devraient vous faire plus de bien que de mal !

Le produit associé

TOP FRITES

TOP FRITES

  • FILTRE À HUILE ANTI-IMPURETÉS
  • ENTRETIEN ULTRA FACILE
  • SYSTÈME BREVETÉ
Voir le produit