Les recettes de crêpes à travers le monde

Au petit-déjeuner, au goûter, au souper… On en mangerait à toutes les heures de la journée ! Quoi donc ? Des crêpes, pardi ! Indétrônable parmi les petits plats festifs, la crêpe occupe une place à part dans le coeur des Français. Qu’il soit salé ou sucré, ce concentré de gourmandise possède un caractère régressif qui nous rassure autant qu’il émoustille nos papilles. D’ailleurs, les pays du monde entier ont, eux aussi, leurs crêpes. Faisons un petit tour des spécialités de France et d’ailleurs.

crêpes salées appareil à crêpes faire des crêpes

Les grands classiques, à revisiter ou pas…

Ah, la gastronomie française et ses innombrables délices… Les pays étrangers nous envient. Et ils ont bien raison ! Qui pourrait résister, sans saliver d’envie, à une crêpe Suzette fraîchement flambée au Grand-Marnier et dégoulinante à souhait d’un jus d’orange légèrement caramélisé au sucre ? Certainement pas nous ! Et comment ne pas frémir de plaisir en dégustant une crêpe au chocolat fondu avec supplément de chantilly (pour les plus gourmandes !) ? Crêpes au sucre imbibées d’un filet de citron frais, crêpes à la confiture, crêpes au caramel au beurre salé… Les recettes les plus simples sont souvent les meilleures car elles ont ce petit goût d’enfance qui met du baume au coeur. Et c’est là justement que l’on peut se laisser aller à toutes les fantaisies, en y ajoutant les ingrédients que l’on s’interdit tout au long de l’année parce que « c’est pas bien ! ». Faire des crêpes, c’est un peu comme si on mettait entre parenthèses ses bonnes résolutions diététiques pour se laisser bercer par la douceur des sucreries, sans aucune vergogne, ni culpabilité !

Ô sarrasin, donne-moi tous tes secrets !

Dans le monde très fermé et ultra-sérieux de la « crêpologie », il y a deux écoles : le froment et le sarrasin (blé noir). Entre elles, la lutte est sans merci… Non, ce n’est pas vrai ! Originaire de Haute-Bretagne, la crêpe au sarrasin, ou plutôt la galette, n’a de cesse aujourd’hui de s’exporter à travers toute la France et on ne s’étonne plus de voir des crêperies bretonnes s’ouvrir un peu partout, de Toulouse à Strasbourg. D’aucuns diront que le sarrasin est plus difficile à travailler, qu’il mérite un savoir-faire particulier. C’est sûrement vrai, mais avec les ustensiles adéquats, on peut facilement reproduire les gestes des anciens ou du moins s’en approcher. Ce qu’il faut avant tout, ce sont de bons produits. Pour faire une douzaine de galettes, prévoyez 330 g de farine de sarrasin, 75 cl d’eau, 10 g de gros sel et 1 oeuf. Le plus important ? Laissez la pâte reposer au moins 2 h au frigo.

Intolérant, toi aussi tu te délecteras !

Vous êtes allergique au lactose, aux oeufs ou au gluten ? Pour vous, la recette même de la pâte à crêpes déclenche tous les signaux d’alerte ! Pour ne pas vous retrouver à manger votre petit plat de votre côté pendant que tout le monde savoure des crêpes tout juste cuites à la crêpière électrique, voici quelques recettes très pratiques à tester de toute urgence. Si votre organisme refuse le lait de vache, vous pouvez le remplacer très aisément par du lait d’amande ou du lait de soja. Pour les intolérants au gluten, optez pour une farine sans gluten, mais pensez à y ajouter une pincée de levure chimique (sans gluten) pour lui apporter un peu plus de souplesse. Sinon, la farine de riz ou de maïs feront tout aussi bien l’affaire. Pour les oeufs, c’est là que ça se complique un peu plus car ce sont eux qui apportent le goût aux crêpes. Ils sont donc assez difficiles à remplacer. Mais comme rien n’est impossible, incorporez à votre recette de base sans oeuf une banane finement écrasée qui conférera à vos crêpes une once de légèreté supplémentaire !

Des crêpes venues d’ailleurs

Non, la France ne détient pas le monopole de la crêpe ! Des Etats-Unis au Japon, en passant par le Royaume-Uni, crêpes et galettes se déclinent en une multitude de formes et de saveurs. Parmi les spécialités les plus connues, on peut citer le pancake. Mais si, vous savez, cette crêpe épaisse que, dans les séries, mangent les Américains au petit-déjeuner avec plein de sirop d’érable dessus ! A Londres et dans toute la Grande-Bretagne, on déguste plutôt le crumpet. Plus petite que le pancake, cette petite crêpe s’en distingue également par l’une de ses faces pleines de petits trous très pratiques pour accueillir plus de garniture. Parmi les dérivés les plus célèbres, on compte aussi le blini russe. Cette petite galette à base de yaourt nature et de farine de blé se marie parfaitement avec les garnitures salées, telles que le tarama, les oeufs de lompe ou encore le tzatziki.

Les astuces pour des crêpes inratables !

C’est bien beau d’avoir des recettes venues de France et d’ailleurs, mais si c’est pour rater la cuisson et vous retrouver avec des crêpes toutes ratatinées ou, pire, trouées ! Car derrière leur apparente simplicité, les crêpes s’avèrent parfois redoutables si vous n’en maîtrisez pas la technique. Si vous ne disposez pas du tour de main d’un Alain Ducasse ou d’un Cyril Lignac, rassurez-vous, tout n’est pas perdu. Il existe des assistants très performants, tels que le « Crêpes parfaites » ! Cet appareil à crêpes quasi miraculeux vous permet en quelques secondes seulement de réaliser des crêpes fines exemplaire et d’une cuisson au cordeau. Faire des crêpes devient un jeu d’enfant à la portée de tous, même des plus piètres marmitons !

crêpes sucrées appareil à crêpes faire des crêpes