Le buddha bowl, un excellent plat minceur

Star des plats healthy, le buddha bowl se trouve aujourd’hui sur les cartes des restaurants branchés. Gourmand et équilibré, ce joli bol associe cru et cuit. Voici quelques recettes simples de buddha bowl !

recette buddha bowl regime

Pourquoi buddha bowl ?

L’origine du buddha bowl reste encore inconnue. Quant à cette appellation, elle se réfère à l’apparence du bol bien rempli qui ressemblerait au ventre tout rond de la statue de Bouddha. C’est la raison pour laquelle certains qualifient ces préparations de « bols de Bouddha ». En 2013, Martha Stewart a publié l’une des premières recettes de ce plat dans un de ses livres.

Idéale pour un régime, la recette du buddha bowl contient des ingrédients vegan ou veggie. Cela peut être une inspiration issue du bouddhisme. Toutefois, le buddha bowl peut contenir des viandes. Le principe est de combiner plusieurs ingrédients en petites portions.

En plus des différentes textures, le buddha bowl mélange le cru et le cuit, le fondant et le croquant. La base peut varier selon la saison et les envies. Bien qu’il soit relativement pauvre en calories, le buddha bowl est un plat complet. Décrit comme étant un bol très coloré, le buddha bowl contient des protéines, des féculents, des légumes et des graines. Des herbes peuvent être rajoutées pour rehausser la saveur. Le concept du buddha bowl consiste également à remplir de légumes les deux tiers du bol, puis de céréales et de légumineuses le tiers restant. Le tout peut être complété par du tofu ou des œufs.

Comment faire un buddha bowl ?

Parfaitement équilibré et sain, le buddha bowl est idéal pour un régime minceur. Il peut être consommé quotidiennement par les personnes qui souhaitent perdre du poids. La recette du buddha bowl est également adaptée à tout type de régime alimentaire. De plus, ce plat sans gluten convient parfaitement aux intestins fragiles ainsi qu’aux personnes intolérantes.


Pour la recette de base, vous aurez besoin de :

100 g de riz

100 g de légumineuses au choix

600 g de fruits et légumes selon la saison

6 cuillères à soupe de graines et oléagineux

2 cuillères à soupe de vinaigre

le jus d’un citron

4 cuillères à soupe d’huile d’olive.


Voici toutes les étapes de préparation :

1. Les légumes peuvent être laissés crus ou cuits. Dans le deuxième cas, émincer les légumes choisis et les faire cuire à la vapeur.

2. Porter deux casseroles d’eau à ébullition et u faire cuire le riz et les légumineuses.

3. Émincer tous les ingrédients crus.

4. Concasser les oléagineux au maximum.

5. Préparer l’assaisonnement en mélangeant le vinaigre, l’huile et le jus de citron.

6. Placer les différents ingrédients dans quatre grands bols en les disposant les uns à côté des autres ou en mélangeant certains.

7. Parsemer le tout avec les oléagineux et les graines et arroser les légumes avec l’assaisonnement.


Bien que le buddha bowl soit déjà un plat détox, il convient d’effectuer quelques ajustements pour préparer une recette de buddha bowl spécial régime minceur :

Privilégier les riz à faible indice glycémique comme le basmati.

Opter pour les fruits et légumes les moins sucrés comme les radis, la pomme ou les fraises.

Ne pas lésiner sur les matières grasses en misant sur les oléagineux.


Vous pouvez utiliser le Speedo Coupe pour couper rapidement vos légumes. Ces trancheurs turbo sont conçus pour découper, râper et trancher les ingrédients. Pratique et polyvalent, le Tourbillon de Légumes est l’appareil idéal pour découper les légumes.

Que mettre dans un buddha bowl ?

Le buddha bowl est un plat complet où se marient textures, saveurs et couleurs. Il est composé d’aliments riches en nutriments. Voici quelques aliments à utiliser pour bien composer des bols colorés :

Des légumes frais de saison crus ou cuits

Une céréale sans gluten comme le riz sauvage, le quinoa ou le millet

Une légumineuse telle que les lentilles, les pois chiches ou les pois cassés

Une protéine d’origine animale de son choix

Des légumes verts comme le brocoli, la roquette, ou le cresson

Des « superaliments » tels que les algues, l’ail ou la myrtille

Des graines oléagineuses comme le sésame, la noisette ou l’amande

D’autres ingrédients pour l’assaisonnement : avocat, noix, huile végétale, jus de citron, vinaigre de cidre…

Quel bol utiliser pour un buddha bowl ?

Avec la tendance de la cuisine healthy, le bol détrône l’assiette. En plus du plat lui-même, il est important de bien choisir les bols. Pour ce faire, l’idéal est de choisir des bols de différents formats en fonction des compositions : creux, larges ou légèrement profonds.

Par ailleurs, l’idéal est d’utiliser un bol d’une capacité d’au moins 500 ml, c’est-à-dire deux tasses. Le récipient doit faire 17 cm de diamètre avec une hauteur comprise entre 6 à 9 cm. De ce fait, il est possible d’y disposer tous les ingrédients possibles sans avoir à salir beaucoup de vaisselle.

Buddha bowl vs poke bowl

Le buddha bowl et le poke bowl figurent parmi les bols healthy les plus appréciés du moment. Il convient toutefois de connaître la différence entre le buddha bowl et le poke bowl.

Conçu pour être un plat détox, le poke bowl est considéré comme une salade. En plus d’être un plat équilibré, le buddha bowl est un repas complet. Leur point commun réside dans le fait qu’ils sont sains et peu caloriques. Ces deux types de plats privilégient l’utilisation du bol comme récipient de service et de dressage.


Les produits associés